.
Réponses
aux questions les plus fréquemment posées :

.

Quel est le principe de fonctionnement d’un haut-parleur ?

.

Le circuit magnétique, constitué de l’aimant ferrite circulaire A, de la pièce polaire arrière B, du noyau central C et de la pièce avant D, crée un champ magnétique très intense dans l’étroite fente circulaire, située entre D et C, appelée entrefer. La bobine mobile F et la membrane conique G sont suspendues, par les suspensions I et J, de telle sorte que cette bobine est centrée dans l’entrefer, sans le toucher.

Le courant électrique venant de l’amplificateur traverse la bobine mobile et, sous l’action du champ magnétique intense de l’entrefer, va pousser en avant la membrane ou la tirer en arrière suivant la polarité de cette tension électrique.

En se déplaçant ainsi d’avant en arrière au rythme du signal électrique, image du son captée sous forme électrique par le microphone à la prise de son, la musique est recréée avec plus ou moins de fidélité.

.

Mais alors, quelle est l'origine du mouvement
provoqué par le courant circulant dans un champ magnétique ?

 .

Lorsque le courant s'écoule de gauche à droite, la force mécanique agit de bas en haut.

Lorsque le courant s'écoule de droite à gauche, la force mécanique agit de haut en bas.

.

L'origine de la force de déplacement de la membrane d'un haut-parleur est illustrée par ces dessins: lorsqu'un conducteur, parcouru par un courant électrique, est placé dans un champ magnétique, il est soumis à une force mécanique perpendiculaire à la fois au champ magnétique et au conducteur, et d'amplitude proportionnelle à ce courant.

Pour le haut-parleur, le conducteur est remplacé par une bobine plongeant dans un espace cylindrique étroit (entrefer) parcouru par un champ magnétique intense (voir le dessin du haut de la page). Le signal électrique issu de l'amplificateur va donc imprimer à la bobine un mouvement identique à l'image électrique de la musique.

.

La fréquence d'un son est donc reproduite par autant de mouvements de membrane :
ainsi, 50 Hertz = 50 allers et retours de membrane. De même 10'000 Hz = 10'000 allers et retours.
Dans ce contexte, on comprend bien qu'un haut-parleur d'aigu doit être petit et léger.
De même, un transducteur de grave, dont la membrane fait moins d'allers et retours,
doit avoir une grande surface émissive pour transmettre suffisamment d'énergie acoustique.
.

.

retour vers
Page d'accueil
site Jean Maurer
retour vers
Page d'accueil
questions fréquemment posées
retour vers
Technologies
Jean Maurer - série E
.